Les 5 réflexes à adopter pour éviter d’être victime d’un email frauduleux

Virus, espiogiciels, ransomwares, hameçonnage… De nombreuses attaques informatiques utilisent l’envoi d’email pour vous piéger. Alors comment démasquer un email frauduleux avant qu’il ne soit trop tard ?

#1 - Méfiez-vous des pièces jointes

Les pièces jointes peuvent contenir des virus ou des espiogiciels. Lorsque vous ouvrez la pièce jointe piégée, le logiciel s’installe à votre insu sur votre ordinateur pour perturber son fonctionnement, récupérer vos données ou les supprimer définitivement de votre disque dur.

Notre recommandation :
N’ouvrez jamais des pièces jointes avec l’extension “.pif” “.com” “.bat” “.exe” “.vbs” “.msi” “.dmg” et “.lnk”. Ne vous faites pas avoir par des fichiers comme “photo.pif” ou “document.vbs” dont le nom a été choisi pour vous tromper.

#2 - N’ayez pas une confiance aveugle dans le nom de l’expéditeur

“N’importe qui peut vous envoyer un courriel en se faisant passer pour un autre ! Cela n’est pas beaucoup plus compliqué que de mettre un faux nom d’expéditeur au verso d’une enveloppe.”
- Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI)

De nombreux emails sont envoyés en usurpant l’identité d’un service comme la sécurité sociale, les impôts ou votre banque pour vous soutirer des données personnelles.

Avant d’agir, vérifiez toujours que votre interlocuteur est bien celui que vous pensez.

#3 - Prêtez attention au contenu

Le contenu de l’email en lui-même peut être un signal d’alarme : un de vos contacts qui vous écrit soudainement dans une langue étrangère, une administration qui vous envoie un message avec des fautes de frappe ou d’orthographe, un message pas ou peu personnalisé, un message qui évoque un dossier ou une facture qui ne vous dit rien…

#4 - Ne cliquez pas trop vite sur les liens

Le hameçonnage (ou phishing en anglais) est une technique qui consiste à vous envoyer un email en se faisait passer pour un organisme de confiance. Ces emails contiennent un ou plusieurs liens qui renvoient vers un site similaire au site officiel. L’objectif est de récupérer vos informations personnelles comme votre numéro de carte bleue ou vos codes d’accès à un service (banque, impôt,CAF, …) en vous poussant à les entrer sur ce site piégé.

# 5 - Maintenez vos logiciels à jour

Si malgré toutes ces précautions vous êtes victime d’une attaque et qu’un virus tente de s’installer sur votre ordinateur, un logiciel anti-virus maintenu à jour stoppera et supprimera ce virus avant qu’il ne se propage sur votre disque.


Imprimer   E-mail