Les mises à jour, première protection contre le piratage

Bien souvent considérées comme une contrainte, les mises à jour sont cependant très importantes pour protéger nos équipements d’une attaque cybercriminelle. Les éditeurs de logiciels ou les fabricants d’appareils proposent des mises à jour afin de corriger les failles de sécurité détectées. Il s’agit donc d’un acte essentiel pour se protéger.

Quelques bonnes pratiques

  • Effectuez la mise à jour de l’appareil ou du logiciel dès qu’elle se présente à vous
  • Téléchargez les mises à jour depuis les sites officiels uniquement
  • Activez l’option de téléchargement et installation des mises à jour automatique
  • Planifiez vos mises à jour lors de périodes d’inactivité, la nuit par exemple

Les mises à jour au travail

Ce genre de tâches est souvent confié au service informatique de votre entreprise qui en profitera pour s’assurer que vos appareils et logiciels fonctionnent parfaitement. Vous pourrez cependant avoir à réaliser quelques manipulations au quotidien.

Définir les règles de mise à jour : qui se charge de les faire, quand, quels appareils et quels logiciels sont concernés… En réalisant un inventaire régulier de vos outils et en vérifiant si des mises à jour sont disponibles, vous faciliterez ce travail et resterez protégé.

Tester les mises à jour : il est possible que la mise à jour effectuée entraîne des conséquences inattendues ou un problème de fonctionnement. Pensez à réaliser une sauvegarde du logiciel et des données avant toute mise à jour afin de pouvoir revenir en arrière en cas de problème.

Protéger autrement : certains outils ne peuvent pas être mis à jour pour plusieurs raisons : obsolescence, fin de la licence… Pour éviter les attaques malveillantes, vous pouvez protéger votre dispositif et votre infrastructure informatique autrement : ne pas le connecter à internet, l’isoler du réseau informatique, désinstaller les services vulnérables…


Imprimer   E-mail