Professionnels, sécurisez vos smartphones et tablettes

Les smartphones et tablettes contiennent de plus en plus d’informations sensibles, parfois même autant que votre ordinateur professionnel. Paradoxalement, ces appareils sont souvent peu protégés, ce sont des cibles privilégiées pour les attaquants.

# 1 - Ne pas laisser ses appareils sans surveillance

Lors d’un salon, dans un transport en commun ou dans tout autre lieu public, gardez toujours un oeil sur votre smartphone ou tablette.

# 2 - Mettre en place des codes d’accès

Vos appareils doivent a minima être protégés par un code pin difficile à deviner. On évite donc les codes pins comme 0000, 1234, 5555 ou votre date de naissance bien sûr !

Si ce n’est pas déjà le cas, activez le verrouillage automatique de l’appareil pour que le code PIN soit demandé dès que vous laissez votre téléphone ou tablette de côté pendant quelques minutes.

# 3 - Appliquer les mises à jour de sécurité

Les mises à jours iOS et Android doivent toujours être faites au plus tôt puisqu’elles permettent de corriger des failles de sécurité exploitées par des attaquants.

# 4 - Utiliser une solution de sécurité contre les virus et autres attaques

Les tablettes et smartphones ne sont pas à l’abri des virus, surtout si vous installez des applications gratuites, et particulièrement si vous les installez en dehors du Play Store ou de l’Apple Store. De nombreuses solutions anti-virus existent aujourd’hui pour protéger tous vos appareils mobiles.

# 5- Contrôler les autorisations des applications

Méfiez-vous des applications gratuites qui demandent un grand nombre d’autorisations qui n’ont aucun lien avec le service, comme par exemple un jeu de carte qui demande un accès à votre répertoire, à vos mots de passe, à vos messages et à votre position GPS !

Il est préférable de ne pas poursuivre l’installation de ce genre d’applications douteuses.

# 6 - Eviter les wifi publics

Les wifi publics ou inconnus peuvent être contrôlés par des cybercriminels dans le but de récupérer des codes d’accès, des données bancaires… Evitez donc de vous connecter à ce genre de réseaux ouverts.

De manière générale, désactivez toutes les connexions sans-fil lorsque vous ne vous en servez pas : Wifi, Bluetooth, NFC et GPS. En effet, elles créent des portes d’entrées ouvertes pour les attaquants.


Imprimer   E-mail